Actualités : Essence, diesel ou autres : l'impact du carburant sur votre assurance auto

Retour aux articles
Publié le 06/11/2018 à 09h19 par zagazouille
 (Jugé très intéressant)

Essence, diesel ou autres : l'impact du carburant sur votre assurance auto

Les ventes de véhicules diesel neufs ont fortement reculé ces dernières années en représentant moins de 40% des voitures vendues en 2018 contre 73% en 2012. Si de nombreux français ont longtemps privilégié la voiture diesel en raison de l'écart de prix entre les deux carburants, la politique gouvernementale tend à présent à niveler le coût du diesel et de l'essence à la pompe. S'ajoute un élément de comparaison supplémentaire au moment de l'achat d'une voiture : le montant de la prime de l'assurance auto qui diffère suivant le carburant utilisé.

Essence, diesel, hybride ou électrique, quel véhicule choisir ?


Malus écologique et projets d'interdiction du diesel dans les grandes villes viennent s'ajouter à des tarifs de moins en moins en faveur de l'achat d'une voiture consommant du gasoil.Historiquement plus cher à l'achat, un diesel l'est également en matière d'entretien. Pour un automobiliste parcourant plus de 20 000 km par an, ce type de véhicule reste toutefois attractif pour encore quelques années. Le prix envisageable lors de la revente de la voiture risque par contre de souffrir du désintérêt croissant pour ce type de carburant.

En parallèle, les voitures essence ont fait des progrès en matière de consommation grâce à une mécanique optimisée et une gestion électronique de plus en plus poussée.

En 2017, les ventes de voitures hybrides et hybrides rechargeables ont augmenté de 40% par rapport à l'année précédente. Ce type de motorisation vise essentiellement les moyennes et grosses cylindrées, secteur longtemps dominé par le diesel. Quasiment tous les constructeurs disposent d'au moins un modèle hybride à leur catalogue. En plus d'un prix assez élevé, il faut prendre en compte un frein supplémentaire à l'achat d'une voiture hybride : la suppression du bonus d'État pour ce type de motorisation depuis janvier 2018.

Quant à la voiture 100% électrique, elle a beau progresser en matière de performances et d'autonomie, son utilisation reste pour l'instant cantonnée à un périmètre urbain. Malgré le coup de pouce de l'État au moment de l'achat, les tarifs des quelques voitures électriques disponibles sur le marché restent élevés.

L'impact du carburant sur la prime d'assurance auto


Pour un même modèle de voiture neuve et un profil identique de conducteur, le montant de la prime d'assurance varie en fonction du carburant utilisé. En effet, un véhicule diesel est généralement plus coûteux à assurer que le même modèle essence parce qu'il est plus cher à l'achat et en coût de réparation en cas de sinistre. Côté hybride, les assureurs accordent le plus souvent un tarif privilégié aux propriétaires de ce type de véhicules. Il en est de même pour une voiture électrique, les propriétaires étant le plus souvent de « petits rouleurs ».

Mais bien d'autres critères entrent en compte lors du calcul de la prime d'assurance auto. Le profil du conducteur, sa localisation géographique, la politique commerciale de la compagnie d'assurance à un moment précis… ce qui rend d'autant plus complexe de trouver la meilleure assurance auto.Une solution simple et efficace existe. En comparant les assurances auto pas chères sur LesFurets.com, vous obtenez les meilleurs tarifs du moment pour assurer votre voiture, qu'elle soit diesel, essence, hybride ou électrique.


Article rédigé par zagazouille 

Cet article a été rédigé par un membre de Zagaz. Son contenu n'engage que son auteur et non Zagaz. Si cet article vous semble déplacé, merci de nous le signaler.

Evaluez cet article

Avis des Zagaziens

Posté le 14/02/2019 à 11h56

Cet article, comme trop souvent, ne distingue pas entre hybride et hybride rechargeable. Or, c'est seulement l'hybride rechargeable sur une prise de courant qui cumule tous les avantages (rouler électrique pour les petits parcours et autonomie de l'essence pour les grandes distances). Son seul inconvénient est le prix d'achat dissuasif des voitures hybrides rechargeables. En revanche, les hybrides non rechargeables ne servent pas à grand chose (sinon aux postures du politiquement correct). La seule économie de carburant des voitures non rechargeables intervient lors des ralentissements devant les bouchons ou devant les carrefours, autrement dit en ville. L'énergie cinétique permet alors une légère recharge de la batterie. Sinon, c'est l'énergie du moteur à essence qui charge la batterie.

Les avis présentés ci-dessus n'engagent que leurs auteurs respectifs et non Zagaz. Si un avis vous semble déplacé, merci de nous le signaler.

Le saviez-vous ?

Si vous êtes habitués des forums sur internet, vous pouvez afficher une signature Zagaz !
Les signatures

Il semble que vous utilisez un bloqueur de publicité comme adBlock ou autre.

Zagaz refuse systèmatiquement toutes les publicités intrusives susceptibles de nuire à votre navigation sur le site.

Zagaz est un service gratuit, qui a besoin de quelques publicités pour s'auto-financer.

Si vous utilisez régulièrement Zagaz, merci de désactiver votre bloqueur pour Zagaz.com

D'avance, merci pour votre compréhension
Connexion à Zagaz 
Titre POPIN 
Contenu POPIN

Confirmez-vous ?

Supprimer
Annuler